Festival Mimi : SisyGambis

Le festival Mimi a eu lieu sur l'île mimi

du Frioul, à l'hôpital Caroline du 7 au 11 juillet. Un cadre idyllique pour une soirée remplie de découverte. Sur le chemin, des drôles de coupoles diffusaient un son, sous chacune d'entre elles, on pouvait découvrir un fond sonore différent.

Enfin, nous voilà arriver à destination,plusieurs stands étaient installés. Des produits bios, des bouquins, des CDs... Et pour les fans et ceux qui ont connu cette époque, des consoles de jeux de plus 20ans, quasi pré-historiques, mais ce come-back charme toutes les générations.

Puis, dès que la nuit fut tombée le spectacle pouvait commencer, mais avant de commencer, une petite présentation s'impose !

Sisygambis a été créé en 1989 par Christine Coulange et Nchan Manoyan, compositeurs-musiciens et vidéastes, leur but est de proposer une écoute du monde, une expérience visuelle et sonore en prise avec l’intensité du réel.

Par leur concerts-installations, leurs expositions-documentaires, ils partagent avec le public leur sampling musical et visuel tout imprégné des chants, des regards, des poussières de Peshawar, de Lijiang, du désert du Taklamakan ou de la ville-oasis de Kashga. En 2005, ils ont reçu le Prix Möbius France de la Création Multimédia. sisygambis


Ce soir, il nous présente leur dernier ouvrage, de la Méditérannée à l'Ocean Indien. Par la mer, nous avons pu découvrir différentes cultures, différentes éthnies. Le chant des africaines, les danses des hommes dans une tribu, le travail des champs, et chaque son que produit  les personnages et retravailler pour que nous puissons entendre ces bruits qui nous sont pas commun. Une approche totalement décalée en comparaison avec les documentaires traditionnels mais plus vivant et artistique. Le cadre de l'île, entourée par la mer, nous procurait davantage le sentiment de voyager. 
Je félicite l'équipe de Sisygambis et aussi les organisateurs du festival Mimi qui nous offert des moments très agréables. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :