Kaos, un autre regard sur le Salento, installation vidéo-photographique de Sisygambis à Marseille

Publié le par Cécilia

 

MAGLIE.jpg

 

Le Salento, talon de l’Italie, terre très ancienne, s’ouvre aujourd’hui à la modernité, aux intrusions mécaniques mais aussi à l’écologie. Dans l’espace immobile de chaleur, dans les strates du temps, coexistent la mémoire des origines et le choc des transformations. KAOS, pour les mutations à l’œuvre. Ordre et désordre mêlés.C’est l’autre regard de Sisygambis, Christine Coulange et Nchan Manoyan, qui souligne du Salento les faces cachées. Leur regard révèle un contexte. Christine Coulange et Nchan Manoyan n’ont pas photographié le Salento, ils ont traversé le paysage. Les yeux vifs, prenant le temps, et donnant à sentir la durée. Et puis, en artistes multimédia, ils ont baigné les images dans la rumeur des villages et du vent. C’est ainsi que loin du reportage réaliste, et par le jeu de leur étonnement, des associations d’idées et d’objets, ils dévoilent quelques aspects du réel.

 

LECCE.jpg


 

À la Galerie de la Friche jusqu’au 13 novembre
Du mardi au samedi de 15h à 19h
Entrée libre 41 rue Jobin, Marseille 3e

 

Une exposition proposée par Système Friche Théâtre en collaboration avec Zinc / Ecm et le C.I.C.C. (Centre international de coopération Culturelle, Italie) à l’occasion du festival les Instantsvidéo.

Cette exposition est dédiée à Nchan Manoyan disparu en août 2009.

Crédits photographiques : Sisygambis

Publié dans Evénements Culturels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article